25/09/2006

en mémoire de ma mèmère

on trébuche sur des pierre du chemin quand on ne voit plus qu'avec ses mains.

aveugle tu l'etais devenue , aveugle nous le sommes tous un peu quand la peur

nous  dévorre de son feu.

aveugle nous l'avons été toute notre vie pour n'avoire connu que cette tragédie.

aveugle certe mais ... pas sourd le poids de la mémoire sera bien lourd.

aveugle mèmère nous le sommes encore car tu étais aveugle et tu fesais tout pour nous.

je ne t'oublierais jamais mèmère.

 

16:26 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

j adore les fleurs

Écrit par : nenet | 08/10/2006

Les commentaires sont fermés.