05/01/2006

a mon père

a bruler sa jeunesse, ont en oublie parfois,c'est petits rien du tout qui sont grand chose.
un calin, un sourire, une main que l'ont pose quelques mots echangés, un peu de temp de soi.
je me suis souvent reproché ces manquements a l'ecole du coeur toujours etre présent.
combien de sacrifice pour l'enfant qu'ont chéri.... de justice et d'amour tu as rempli mon enfance , exemple paternel tu es ma référence.
toi qui m'as tant donner , et qui m'as tant appris.
le temp qui nous entraine me rapproche de toi.
oui toi qui dans mon coeur es toujours prés de moi mon chér PAPA

01:58 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.