02/01/2006

une fleur au royaume de l'haut de la.

pour un ami trop vite parti il s'appelait karl.
 
tu as fais un lomg voyage posé sur un nuage, tel un ange blond.
je sais que tu as poussé la porte du paradis et pour moi tu es toujours la en mon coeur.
et dés que tu ouvre la porte, tu apparais dans mes songes les plus profonds.
mais je t'en prie ne ferme jamais les volets et reste a jamais enfui en mon coeur.
quand je pense a toi, je sais maintenant qu'une fleur pousse au paradis.
    fin angeline poeme de 1991

22:08 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.